• Moyenne : 5 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Regards sur Marseille
#61
Manolito a écrit :Ptet qu'elle vient de se laver les cheveux et c'est pour les laisser sécher ?

ou elle a perdu son élastique pour les attacher Unsure
ça va partir en couille genre pourquoi la vache qui rit elle rit ? :Pixie


Heu sinon niveau visites panoramiques mattez moi ça
http://www.marseillenet.com/marseille-nddlg-1-1.html

et n'hesitez pas à cliquer sur la palais Longchamp Bowdown
  Répondre
#62
Manolito a écrit :Ptet qu'elle vient de se laver les cheveux et c'est pour les laisser sécher ?

ou elle a perdu son élastique pour les attacher Unsure

C’est une hypothèse qui en vaut une autre….Biggrin2
J’ai pas mal cherché sur le net…aucune réponse, pourtant, je suis persuadé qu’il y a une raison a ce que l’on ait représenté ainsi la vierge Marie, (qui généralement est couverte).
Cum igitur Massilis et fama rerum gestarum et abundantia opum et uirium gloria uirente floreret, repente finitimi populi ad nomen Massiliensium delendum uelut ad commune extinguendum incendium concurrunt.

Trogue Pompée.

[Image: Pentec60.JPG]
  Répondre
#63
Pythéas a écrit :A voir et revoir en effet...Un point de vue incomparable.
Sans vouloir entrer dans des considérations dévotes...Quelqu'un aurait une explication sur la chevelure défaite de la vierge ?
J'ai fouillé dans les documents que j'ai en ma possession je n'ai rien trouvé en ce sens.

Marie était encore très belle, grande et svelte, elle avait conservé sa jeunesse; une longue chevelure entourait sa figure ovale et délicate d'un halo chatoyant.

Possibilité. La couronne liée à son Assomption qu'elle porte explique peut être la visiblité de sa chevelure, cachée habituellement pas son voile.
Mais je n'ai rien trouvé dans mes documents quelques choses de précis en ce sens.
J'aurai peut être une réponse plus précise cet aprés midi.
[Image: mini_99614518699875102128138029219438628...71458n.jpg]
  Répondre
#64
Peut être un indice...il me semble que Botticelli représentait les vierges non voilées :mf_farmer....après reste à savoir pourquoi ...Unsure
:fou:

Sosie masculin de Mafalda... (bordel...)
  Répondre
#65
deepbluebdr a écrit :J'aurai peut être une réponse plus précise cet aprés midi.

Nous attendrons donc
:thumbup:
Cum igitur Massilis et fama rerum gestarum et abundantia opum et uirium gloria uirente floreret, repente finitimi populi ad nomen Massiliensium delendum uelut ad commune extinguendum incendium concurrunt.

Trogue Pompée.

[Image: Pentec60.JPG]
  Répondre
#66
J'ai appelé la basilique, la soeur que j'ai eu au téléphone, n'a pas eu délément de réponse à la question de la chevelure ondulée et détachée de la vierge Marie de notre Dame de la Garde.
Chacun représente la vierge Marie comme il l'entend, l'important est le message et la spiritualité m'a t'elle dit.
[Image: 4b3v.jpg]
La statue de la Vierge à l'enfant, haute de plus de neuf mètres, est exécutée entre 1867 et 1869 sur le modèle du sculpteur Eugène Lequesne dans les ateliers de la maison Cristofle à Paris. La « Bonne Mère » est la patronne des marins et la protectrice de la cité.
Sur la photo un ouvrier posant devant la statue.
Pour le moment on en sait pas plus. :(
[Image: mini_99614518699875102128138029219438628...71458n.jpg]
  Répondre
#67
Pythéas a écrit :[Image: ND5big.jpg]
Quelqu'un sait pourquoi le petit Jésus il fait la Ola ??

:jout1:
:fou:

Sosie masculin de Mafalda... (bordel...)
  Répondre
#68
[Image: 4b2v.jpg]
On peut voir sur cette photo la Bonne Mère dans la basilique, non couronnée et sa chevelure revétue d'un voile.....????
[Image: 4a2v.gif]
La reine des marins retrouve effectivement sa couronne et sa cheveulure détachée....????
[Image: mini_99614518699875102128138029219438628...71458n.jpg]
  Répondre
#69
Une piste comme ça, n'y aurait-il pas un lien entre Europe et la Vierge Marie ??:mellow:
Citation :Mais aussi dans la sphère politique. Jean Monnet par exemple ou Robert
Schumann, les pères de l'Union Européenne. Le drapeau de l'Europe représente
les couleurs de la vierge Marie et sa couronne d'étoiles. Véridique.
Trouvé sur un forum

ça c'est un passage de la bible sur la couronne de douze étoiles

Sinon je connais pas bien la mythologie d'Europe mais elle est souvent représentée les cheveux détachés enlevée par un taureau en sortant des eaux. Comme notre dame de la garde est protectrice des marins, l'element aquatique est peut être une relation entre les deux.

Autre piste la Vénus sortant des eaux de Botticelli http://www.mosaique.levillage.org/miroir...icelli.htm dans cette page ils disent que elle représente la Vierge (?) il y a encore l'élement auquatique et elle est dévoilée.

C'est tres tiré par les cheveux mais ça a peut être inspiré le sculpteur ....Shutup
:fou:

Sosie masculin de Mafalda... (bordel...)
  Répondre
#70
Deep et Manolito...Je suis fier de vous! :y:
Cum igitur Massilis et fama rerum gestarum et abundantia opum et uirium gloria uirente floreret, repente finitimi populi ad nomen Massiliensium delendum uelut ad commune extinguendum incendium concurrunt.

Trogue Pompée.

[Image: Pentec60.JPG]
  Répondre
#71
Y a pas un problème là ? Unsure L' enfant Jésus ! Un coup il est a droite,
[Image: 4b3v.jpg]
un coup il est a gauche,
[Image: ND5big.jpg]
a moins que ce ne soit, sur la première photo, le négatif qui ai été inversé lors du tirage de la photo. Parce que la vraie position c'est c'est Jésus a gauche.
[Image: mini_99614518699875102128138029219438628...71458n.jpg]
  Répondre
#72
deepbluebdr a écrit :a moins que ce ne soit, sur la première photo, le négatif qui ai été inversé lors du tirage de la photo. Parce que la vraie position c'est c'est Jésus a gauche.
Parce que je doute fort, qu'ils aient fait une maquette grandeur nature.
Au fait, les ateliers Christofle ont été mentionnés hier aux actus...comme site à visiter pour les journées du patrimoine.
Cum igitur Massilis et fama rerum gestarum et abundantia opum et uirium gloria uirente floreret, repente finitimi populi ad nomen Massiliensium delendum uelut ad commune extinguendum incendium concurrunt.

Trogue Pompée.

[Image: Pentec60.JPG]
  Répondre
#73
Ah ! non ! c'est un peu court, jeune homme !
On pouvait dire... oh ! Dieu !... bien des choses en somme... En variant le ton - par exemple, tenez :
Agressif : " Moi, monsieur, si j'avais un tel nez, il faudrait sur-le-champ que je me l'amputasse ! "
Amical : " Mais il doit tremper dans votre tasse ! Pour boire, faites-vous fabriquer un hanap ! "
Descriptif : " C'est un roc !... c'est un pic !... c'est un cap ! Que dis-je, c'est un cap ? C'est une péninsule ! "
Curieux : " De quoi sert cette oblongue capsule ? D'écritoire, monsieur, ou de boîte à ciseaux ? "
Gracieux : " Aimez-vous à ce point les oiseaux que paternellement vous vous préoccupâtes de tendre ce perchoir à leurs petites pattes ?




[Image: RostandDet.jpg]


Edmond Rostand, poète dramatique, naît à Marseille le 1er avril 1868, dans une famille provençale, cultivée et aisée, qui tire son revenu de la banque. Son père est un polygraphe, journaliste et économiste…être né dans un tel milieu vous destinait à une carrière de notaire ou d’avocat. Allez donc savoir pourquoi ce poète génial que l’on comparaissait en son temps à Hugo avait en tête la disgrâce héroïque de son héros ridicule et de ses dialogues déconcertants !
Nous sommes en 1897, a l’apogée du romantisme quoi de plus actuel que de traiter d'un sacrifice amoureux. Roxane est douce et sentimentale, elle a pour héros l'écrivain et homme d'armes Cyrano de Bergerac. Audacieux pour manier l'épée mais timide en amour, Cyrano est hanté par la disgrâce que lui confère son nez anormalement long ; persuadé de n'être jamais aimé, il aide son jeune ami Christian à conquérir Roxane, la femme dont lui-même est amoureux. Séduite par les lettres de Cyrano et par le visage de Christian, qu'elle croit appartenir au même homme, la jeune femme épouse Christian. Ce n'est que bien des années après la mort de ce dernier qu'elle apprend la vérité des lèvres de Cyrano agonisant.
C’est la définition même du romantisme que réinvente Rostand « Le sacrifice pour la cause perdue »…Une obsession qui hanta tout le XIX ème siècle, depuis St Hélène.

Mais on ne se bat pas dans l'espoir du succès ! Non, non c'est bien plus beau lorsque c'est inutile

Lors même qu'on n'est pas le chêne ou le tilleul, ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul !

[Image: cyrano_de_bergerac.jpg]



La critique eut beau indiquer les faiblesses de la pièce – faiblesses pourtant très apparentes – son succès, durable et d’une ampleur rarement égalé dans les anales du théâtre, ne s’est toujours pas démenti jusqu’à nos jours.
Le rôle principal fut tenu par de nombreux acteurs célèbres tels que Benoît Constant Coquelin dans une adaptation cinématographique de la pièce. Ce triomphe durera quinze mois : 400 représentations,
La gloire : le 01 janvier 1898 il reçoit la légion d’honneur, il est élu à l’Académie des sciences morales et politiques. En 1900 la pièce suivante : l’aiglon, drame en six actes et en vers, permet au public d’applaudir Sarah Bernhardt dans le rôle du jeune duc de Reichstadt et Lucien Guitry dans celui de Flambeau, et connut un triomphe analogue bien que la critique – à juste titre – se montrât encore plus sévère. L'Aiglon était le surnom donné au duc de Reichstadt, fils de Napoléon ; d'une nature fragile et d'un tempérament rêveur, le jeune homme, décrit par Rostand, se montre incapable de faire aboutir la conspiration visant à lui rendre le trône impérial de son père.
Cette double réussite auprès du public fut beaucoup dans l’élection du poète à l’Académie-Française en 1904. Il succéda à Henry de Bornier, dramaturge en son temps célèbre pour le triomphe de la fille de Roland drame patriotique en vers.
Atteint d’une pneumonie qui mit ses jours en danger et compromit gravement sa santé, Edmond Rostand se retira dans sa maison d’Arnage à Cambo-les-bains dans le pays basque, et ne put être reçu sous la coupole que le 4 juin 1904.
Dans les années qui suivirent, la production de Rostand se ralentit beaucoup. Il vit toujours à Cambo, et y a pratiquement achevé Chantecler dès 1905. Mais il est tourmenté de scrupules et ne la donne à Coquelin que fin 1908. La mort de ce dernier retarde encore la pièce. Ce n’est que le 7 février 1910 que les parisiens purent entendre Chantecler avec Lucien Guitry, pièce inclassable dont les personnages sont des animaux, aussi humains, bien entendu, qu’ils pouvaient l’être chez La Fontaine ou dans le roman de Renart. La pièce surprend, et il s’en faut qu’elle fasse l’unanimité. Les réticences du public et de la critique atteignent Rostand déjà affaibli par la maladie.
L’activité littéraire d’Edmond de Rostand s’achève pratiquement. Toutefois, il entame une trilogie qui doit réunir Don Juan, Faust et Polichinelle : le premier donnera lieu en 1922 à un poème dramatique la dernière nuit de Don Juan (écrit en 1911)
L’écrivain offrira encore, dans ces dernières années, un beau cantique de l’aile (1922) dédié aux aviateurs, et les poèmes patriotiques du vol de la marseillaise (1919). Les v½ux qu’y forment Rostand seront exaucés puisqu’il verra la victoire française de la 1ère guerre mondiale trois semaines avant de disparaître d’une grippe espagnole qui ravage Paris le 2 décembre 1918.
Cum igitur Massilis et fama rerum gestarum et abundantia opum et uirium gloria uirente floreret, repente finitimi populi ad nomen Massiliensium delendum uelut ad commune extinguendum incendium concurrunt.

Trogue Pompée.

[Image: Pentec60.JPG]
  Répondre
#74
Mon bon Pytheas si tu ne connais pas la nouvelle, lis ça, tu vas prendre un coup de chaud...

http://www.liberation.com/page.php?Article=242304
  Répondre
#75
beepees a écrit :Mon bon Pytheas si tu ne connais pas la nouvelle, lis ça, tu vas prendre un coup de chaud...

http://www.liberation.com/page.php?Article=242304

Effectivement, il fait chaud !


Sa mère paye 450 euros (338 de loyer, 110 de charges) pour un T3 de 90 m2.
Cela se passe rue Félix Eboué 1/3 de charge pour se coltiner 7 étages par les escaliers. Le secteur de la rue de la république n’a jamais reçu le moindre sou vaillant, pour une quelconque réhabilitation, il me semble l’avoir dit, le dernier ravalement de façade a eu lieu en 1967 !!!…Comment peut-on décemment demander un tiers du loyer en charges, pour vivre, dans ce qu’il est convenu de nommer un taudis ?

Or, beaucoup des actuels habitants ont amélioré eux-mêmes leur logement. «J'ai laissé 12 000 euros pour mettre le chauffage et la douche, et on va me virer ?»,
Ca toujours été comme ça à Marseille, du Panier à l’Estaque en passant par Vauban et château Gombert…Les locataires se sont dém…tout seuls ! A leur risque et périls bien sur !

"Dans six mois, vous serez soumis au nouveau marché, à 30 ou 40 % plus cher
CQFD…Nous y voilà ! Adieu veaux vaches cochons du projet Méditerranée, les fonds de pensions Américains soulagent son lourd budget en annonçant seulement 30 ou 40 % d’augmentation ? On croit rêver !…Ce sera beaucoup plus que ça ! Même si les cadres supérieurs désignés comme future population "locataire" de ce que certains appèlent déjà "la croisette Marseillaise" ne viennent pas au RdV…Vous verrez bien que la rentabilité prendra le dessus sur les bonnes intentions. Marseille est la ville à la plus forte inflation immobilière + 20 % par an depuis quatre ans. Et ce n’est pas prés de finir !

A moins, que l’on fasse un petit bond dans le passé et que les aléas de la spéculation fassent un petit comme back…pour refaire le fiasco financier de Napoléon III…et de la rue Impériale, mais en attendant, c'est toujours les même a qui l'on prie de partir, sans faire d'histoires!
Cum igitur Massilis et fama rerum gestarum et abundantia opum et uirium gloria uirente floreret, repente finitimi populi ad nomen Massiliensium delendum uelut ad commune extinguendum incendium concurrunt.

Trogue Pompée.

[Image: Pentec60.JPG]
  Répondre
#76
Les regards sur Marseille peuvent être aussi variés les uns que les autres…Voici un de ceux-là, émanant d’un que je suppose être des nôtres !…Que je livre tel quel à votre sagacité ! Allez-y, grincez vos dents comme je les ait grincées, n’ayez pas peur d’user de votre jugement tant sur le fond que sur la forme


Hello :o)

Juste un petit réçit qui sent bien le sud :)
un peu HS mais pas tant que cela puisque bien souvent c'est les
transports en commun qui en patissent ....

[NB: A lire avec l'accent du sud bien prononcé, et comme un récit de
Pagnol : pitoresque !!!]

Je précise que j'ai personnellement vécu les scènes suivantes, un peu
mises en forme, je vous laisse deviner le vrai ! (heu proche des 100 %,
c'est bien pour cela que je poste ... )

en revenant de St Charles (par le métro comme il se doit), je descend à
Castellane et remonte sur terre lorsque, soudain, je vis le boulevard
Baille (l'un des grands axes marseillais, équivalent du Bd Haussmann à
Paris) fermé par la maréchaussée ... les marins pompiers avec moult
sirènes hurlantes etc ...
Le tout en plein match de l'OM: qu'est ce que c'est que cette
embrouille à deux pas de mon modeste logis ...

Et alors surgit le coupable: au milieu du carrefour, entre les
boulevards Baille et le Cours Lieutaud: un sac abandonné ! Mais pas un
petit sac hein ! Putaing con, un vrai sac de terroriste, bien grand,
avec des étiquettes de destinations d'avion des étiquettes de suerêté
et tout et tout ... bref une bombe atomique en plein match de l'OM
posée en plein coeur de Marseille !!!

La cata ! Le match va-t-il être annulé (ouf non, l'OM ne jouait pas à
domicile mais affrontait Istres chez les estrangers de Nimes)...

Bref périmètre de sécurité: en résumé: 5 voies convergeant en carrefour
et 3 agents de la force publique, les pompiers faisant tant bien bien
que mal pour assister les 3 malheureux policiers un peu dépassés en
attendant les renforts que l'on voyait descendre le cours Lieutaud
toutes sirènes hurlantes et bloqués par les voitures en triple file
(spécialité marseillaise)...

Enfin quelques minutes après, avec quelques agents en plus, un
périmètre de sécurité version locale était implanté ! Le sac était vide
(enfin dixit une femme qui prenait son apéro en terrase devant mais bon
... elle n'avait que tout vu) j'ai donc pu observer la scène malgré le
périmètre de sécurité de 200 mètres qui tirait bien sur les 7 voire 8
mètres à certains endroit choisis)

C'est alors que les renforts se mirent en place et outre les
atternoiement des jeunes adjoints de sécurité dont la sévérité en
matière de périmètre de sécurité était inversement proportionnelle à la
moyenne (tour de poitrine + profondeur du décolleté) le chef arriva (10
minutes après l'instauration du périmètre : on est à Marseille...)

Le chef avait un uniforme de chef, des galons de chef, une radio de
chef ... mais bon en attendant son arrivée le périmètre de sécurité
était séléctif car pouvaient passer:

a) les jeunes et charmantes jeunes filles
b) les vélos
c) Les deux roues
d) les bus de la RTM (et oui on n'est pas hors charte !!)
e) Les gens qui allaient chercher leurs clopes au café d'ou on
entendait le match en direct ...
f) les ambulances et VSL

Bref le Cours Lieutaud (pas trop d'intéret mais bon) et surtout le
boulevard Baille furent transformés durant près de 5 minutes en voie
pour bus avec 3 files par sens (le rêve non ?), et cela circulait pas
mal pour eux ...

Le chef se met alors en place au milieu du carrefour à 3-4 mètres du
supposé engin explosif et surprise on entend sur radio police: "But!
l'OM mène 1 à 0" alors le chef pris sa radio magique et dit cette
phrase magique "Bon il est temps, j'appelle les démineurs" et il sortit
un GSM de chef et composait un numéro secret et entama une conversation
secrète ... avec un correspondant tout aussi mystérieux (surement un
agent secret chargé de débusquer les terroristes internationaux qui
mettent à mal les rencontres sportives locales eu égard à leur impact
mondial).

Avec l'arrivée du chef le périmètre de sécurité fut stérilisé (plus
besoin d'être proche des bars et des commerces: l'OM menait) et porté à
15 mètres (contre 200 mètres minimum dixit les règles ad hoc rappellée
par mon charmant et stoique surveillant) et les bus RTM étaient bloqués
dans les embouteillages comme les autres véhicules.. (finie la voie
pour bus géante)

Les démineurs arrivèrent alors 2 minutes plus tard (montre en main) et
constatèrent en 2 minutes que le sac était vide, il sortait de la
poubelle située à 2 mètres qui contenait quelques autres sacs du même
acabit vides, bref le vent l'avait porté en dehors du conteneur ! Le
tout devant les minots qui mattaient la scène depuis le balcon du
premier ...

On avait évité le pire: l'OM menait et la bombre n'était qu'une fausse
alerte ... ouf !

Enfin le bar a pu réouvrir sa terrase et la circulation rétablie...
sauf Cours Lieutaud ou durant 5 minutes elle demeura bloquée car nul
n'avait prévenu l'agent qu'il pouvait rétablir le passage (radio police
était de nouveau préocuppé par un vrai évenement: le match): il
demeurait seul sur le site, seul témoin vivant de ce déploiement des
forces de l'ordre en plein match ...


Après ce récit pittoresque mais malheuresement réel, je retiendrais:

- Le très grand profesionnalisme et le sang froid remarquable
des gardiens de la paix et des lieutenants présents et ce y compris
lorsqu'ils furent insultés (ca fait 30 ans que je passe par là
etc...),
frappés pour certains, etc...

- Le côté Rambo du "chef"
C'était la "Star" (l'académie de police est de l'autre côté de
Marseille ...té)

- Le caractère raccoleur et amateurs des ADS (adjoints de sécurité)
Innaceptable pour un fonctionnaire surtout dans de telles
circonstances, car lorsque que l'on discute avec les yeux balladeurs
deux charmantes demoiselles et bah le minot avec son vélo il
continue...

- La rapidité d'intervention des démineurs et leur efficacité
(le tout était bouclé en moins de 4 minutes)
Des pros, rien à dire.

- Des failles impardonables dans un périmètre de sécurité:
* Si c'est 200 mètres c'est 200 mètres ou alors il n'a pas
d'objet
* Pourquoi avoir laissé circuler certains véhicules ?
(Bus, vélos, VSL,...)
* Les minots au balcon du premier à 5 mètres du paquet ne
reçurent aucune remarque de quiconque.
* La terrasse de bistrot maintenue ouverte à 6 mètres (donc
dans le pseudi périmètre c'était normal ?) c'était pour
le match ? parce que la Télé elle était dedans ...

Bref, par dela les solutions juridiques, une telle organisation à la
provencale n'aurait jamais du arriver ... heuresement que ce n'était
qu'une fausse alerte.

Renseignement pris auprès d'un policier (je suis sourd aveugle et muet
sur kicest), si c'est à St Charles ou un lieu plausible alors c'est 200
mètres "à la parisienne", pas à la marseillaise ... ouf !

Ceux qui ont suivit le match sauront dater les événements ...

--
a+
Didier
Cum igitur Massilis et fama rerum gestarum et abundantia opum et uirium gloria uirente floreret, repente finitimi populi ad nomen Massiliensium delendum uelut ad commune extinguendum incendium concurrunt.

Trogue Pompée.

[Image: Pentec60.JPG]
  Répondre
#77
Ralala ben moi j'adore :mf_doctor
le recit, les condés, les minots, tout quoi !!! c'est pour ça que j'aime cette ville aussi parce qu'avec un sac vide tu peux t'arreter de regarder le match et te fendre la poire avec 5 mecs que tu connais pas rien qu'en regardant la scene Biggrin2
  Répondre
#78
les minots ils ont du bien rigoler!Cool
  Répondre
#79
Merci Pythéas c'est ça marseille. Cheers
Il y a une dizaine d'années ou peut être moins, est arrivé a la Joliette l'USS Forestal immense porte avion américain avec 5000 hommes a bord, j'avais décidé d'aller faire quelques photos. Je me suis vite rendu compte qu'il était impossible d'approcher a moins de 100 mètres du quai. Il y a vait du mouvement devant le porte avion et pas mal de monde.
Tout a coup toutes sirènes hurlantes voila til pas qu'arrivent "Starsky et Hutch". En jeans et en basket, il décendent ach'ment décontractés de leur voiture banalisée et commencent a brasser de l'air "écartez vous, ecartez vous, s'il vous plait écartez vous c'est une alerte a la bombe"
Les simples visiteurs comme moi ont été surpris. Celui que nommerai Starsky (le brun) me demande a quel journal j'appartiens, je lui répond..d'aucun journal, je voulais faire quelques photos du Forestal. "Ah ben tu va en avoiru n beau de scoop, y a ue bombe dans le chariot élévateur las-bas.
Plus tard les artificiers sont arrivés il n'ont même pas fait péter le Hyster. Bien planqué j'ai attendu deux heures et suis parti, mais j'avais mes photos de porte avion.

Si le temps me le permet les jours prochains, j'essaierai pour ma part de vous parler de ma petite escapade du week end dernier.
Petit apperçu
[Image: 2-picture5.gif]
;)
[Image: mini_99614518699875102128138029219438628...71458n.jpg]
  Répondre
#80
deepbluebdr a écrit :Si le temps me le permet les jours prochains, j'essaierai pour ma part de vous parler de ma petite escapade du week end dernier.
Petit apperçu
[Image: 2-picture5.gif]
;)
Tant que tu veux Camarade...Parce que tu vois ce rocher que tu nous montres ?...Pythéas y a poussé dessus!!...La Grand mère de Pythéas, dans les années 20, est venu ( de Paris ) épouser à la Redonne son deuxième mari, (Patron pêcheur). Le papa et la maman de Pythéas se sont même mariés en 1946 au restaurant de la Calanque qui apartenait à l'époque à l'oncle de Pythéas (avant qu'il ne se rende propriétaire du restaurant "la Daurade" rue Fortia/Rue Saint-Sens)...Donc de Niolon à La Redonne (et même un peu plus loin, jusqu'à Gignac) en passant par Mejan, Figuieres, Pythéas a fait tous les rochers y compris et surtout celui des Anthenors! Autrefois, un coin à Loup, quand dés l'âge de 4 ans j'allais accompagner mon Provençal de Grand-Père avec sa bête à rames ( qui s'appelait Julia ) et son autre à moteur ( qui s'appelait Noémie )...
Parle de chez-moi s'il te plais!...Tu me fais un immense plaisir !

[Image: mornas1v.jpg]
Cum igitur Massilis et fama rerum gestarum et abundantia opum et uirium gloria uirente floreret, repente finitimi populi ad nomen Massiliensium delendum uelut ad commune extinguendum incendium concurrunt.

Trogue Pompée.

[Image: Pentec60.JPG]
  Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)