• Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Les bons titres dans la presse
1 Les arbitres français sont les plus nuls du monde 
Mais quand je regarde des matchs arbitrés par des arbitres étrangers ,en coupe d’Europe ou en coupe du monde , Je trouve souvent que l'arbitre est nul 
2  Quand on voit des réalisation allemandes ,espagnoles ,ou italiennes il n'y a pas tout ces ralentis ,ces vues sur un autre angle ,ces lignes de hors jeu et autre cercle de 9 mètres , et c'est bien .
On n'a pas tout cet arsenal qui ne sert a rien sauf a créer la polémique .
  Répondre
je suis persuadé qu'on ne donne pas des consignes claires aux arbitres sur le fait de distribuer les cartons quand c'est nécessaire (le coup du jaune pour l'équipe B) pour créer de la polémique. Les arbitres en sont ils conscients ou sont ils "manipulés" ? Sous prétexte d'humanité, on cultive le flou. Avec du sentiment d'injustice, du semblant d'humanité la FIFA achète une conscience aux gens pour leur faire oublier qu'on leur pique leur pognon. Oui, je suis de bonne humeur  Cool


C+ s'est enfermé dans le jeu de la surenchère télévisuelle avec leur kamasutra de ralentis. En faire moins c'est désormais synonyme d'être moins bon que la concurrence et donc... C+ est en difficulté depuis quelque temps, sa manière d'exister est de faire parler d'elle, d'où les fameux debriefs inutiles. RMC joue sur le même levier commercial : faire parler, en bien ou en mal mais faire parler. Riolo & co sont uniquement payés à créer de la polémique. Les autres "journalistes" parlent de leurs confrères pour faire parler d'eux. Les écouter ne serait ce qu'une seconde c'est donner raison à la logique du "je ne crée pas de sens mais je crée de la matière polémiste très éphémère"
L'humour est une déclaration de dignité, une affirmation de la supériorité de l'homme sur ce qui lui arrive.
Romain Gary
  Répondre
(08-12-2017, 09:41)uetac a écrit : je suis persuadé qu'on ne donne pas des consignes claires aux arbitres sur le fait de distribuer les cartons quand c'est nécessaire (le coup du jaune pour l'équipe B) pour créer de la polémique. Les arbitres en sont ils conscients ou sont ils "manipulés" ? Sous prétexte d'humanité, on cultive le flou. Avec du sentiment d'injustice, du semblant d'humanité la FIFA achète une conscience aux gens pour leur faire oublier qu'on leur pique leur pognon. Oui, je suis de bonne humeur  Cool


C+ s'est enfermé dans le jeu de la surenchère télévisuelle avec leur kamasutra de ralentis. En faire moins c'est désormais synonyme d'être moins bon que la concurrence et donc... C+ est en difficulté depuis quelque temps, sa manière d'exister est de faire parler d'elle, d'où les fameux debriefs inutiles. RMC joue sur le même levier commercial : faire parler, en bien ou en mal mais faire parler. Riolo & co sont uniquement payés à créer de la polémique. Les autres "journalistes" parlent de leurs confrères pour faire parler d'eux. Les écouter ne serait ce qu'une seconde c'est donner raison à la logique du "je ne crée pas de sens mais je crée de la matière polémiste très éphémère"

Bowdown

Il est là le problème aujourd'hui.

Les journalistes/consultants/agents ont plus de temps d'antenne que les joueurs.
Et leur moteur à eux, ce n'est pas l'amour du foot, mais le pognon.

Leur objectif, acté par leur employeur (Canal, RMC ...), c'est de faire de l'audience.
Et le veaux qui sont devant la TV aujourd'hui, ce n'est pas le schéma de jeu ou l'analyse tactique du match qui les intéresse, c'est la polémique.

On est partis dans une espèce de dérive, et pas seulement au niveau du foot.

Du coup le "débat" en plateau tourne sur 3 axes : 
- la vie privée des joueurs
- les revenus et les montants de transfert des joueurs
- l'arbitrage.
[Image: pK7d6Yw.gif]
  Répondre
La "boulette" de l'Equipe : https://fr.news.yahoo.com/fc-metz-n-apos...00730.html

Du mal à croire à l'erreur malencontreuse.

https://twitter.com/FCMetz/status/960789074096410624
EN ROUTE VERS UN NOUVEL OM !

Mf_cupidBeatnikWub
[Image: raw]
  Répondre
Roll

  Répondre
5eme réponse dans la recherche google comme le souligne quelqu'un. Difficile de croire au hasard.
"Rien ni personne pour nous doit se sentir supérieur à l'Olympique de Marseille"@ J-H Eyraud

Mes propos manquent d'humanité. Je suis un connard et je mange des enfants. Sleep


  Répondre
Il sort en haut au milieu de la recherche google. J'accorde le bénéfice du doute.
You’re an idiot, babe
It’s a wonder that you still know how to breathe
  Répondre
C'est lamentable. L'équipe est devenu une femme de peu de vertu à clics.
[Image: Capture-decran-2015-04-05-a-22.jpeg]
  Répondre
(06-02-2018, 14:59)Kodiak a écrit : C'est lamentable. L'équipe est devenu une femme de peu de vertu à clics.

S'il n'y avait qu'eux ...  corse

Quand tu vois que les références du journalisme sportif de foot en France sont Ménes, Riolo, ou Stéphane Guy  Mf_death
[Image: pK7d6Yw.gif]
  Répondre
Pascal Prauuuuuuuuuuuuuuuuud !!!  Bounce
Ta carte mère [Image: 657681asus.png] des bits en enfer.
  Répondre
Ils sont en forme aujourd'hui :


  Répondre
quelle honte !

ce journal est un torchon sans nom, même pas j'ose envisager m'essuyer l'oigne avec, l'escargot du djebel fera mieux l'affaire      Rolleyes

Un titre, 5 phrases courtes et le mot testicule répété 5 fois de suite, histoire que le blaireau moyen ait bien rit ....connards     Sleep
[Image: iwPWU98.jpg]
"Je vais sur les stades, dans tout le pays et je vois de très bons joueurs à l'Internacional, à Cruzeiro, à Palmeiras..." @ Paulo César
  Répondre
Un article à la gloire de Zambo

http://www.liberation.fr/amphtml/sports/...ssion=true
(12-07-2017, 17:46)FBraudel de Pigeon a écrit : JHE va faire venir Rammstein en juillet 2020 au Vélodrome et fera l'hélicobite sur scène avec une coupe d'Europe dans les mains
Absent
  Répondre
Euh ... la Une de L'Equipe "La bonne étoile du Real" alors qu'on s'apprête à disputer un quart de finale retour européen (petit encart "L'OM prêt à foncer" en haut de la Une). 
On est loin du "Renverser le Roi" avec un cahier spécial du 12 pages sur un 8ème de finale alller  Clap Clap Clap
  Répondre
(12-04-2018, 13:12)Rabbi a écrit : Euh ... la Une de L'Equipe "La bonne étoile du Real" alors qu'on s'apprête à disputer un quart de finale retour européen (petit encart "L'OM prêt à foncer" en haut de la Une). 
On est loin du "Renverser le Roi" avec un cahier spécial du 12 pages sur un 8ème de finale alller  Clap Clap Clap

Et depuis que Paris a été sorti, plus de tweet pour nous souhaiter bonne chance et nous remercier pour l'indice UEFA  Whistling
[Image: pK7d6Yw.gif]
  Répondre
Si le titre vous a surpris, n'ouvrez pas le journal, les articles nous concernant (Vincent Garcia, quelqu'un connait ?) sont truffés de piques à notre encontre  Blondblush

  Répondre
Je suis abonné à l’equipe, par le passé, j’ai lu bien pire

L’OM, porté par son public, n’a qu’un but à rattraper ce soir face au RB Leipzig pour voir le dernier carré de la Ligue Europa. Pas insurmontable, mais cela limite aussi le droit à l’erreur.
Il va y avoir beaucoup de bruit ce soir, dans un Vélodrome presque rempli, quand les vingt-deux acteurs de ce quart de finale de la Ligue Europa vont entrer sur le terrain. Les oreilles de Timo Werner, comme face à Besiktas, ne le supporteront peut-être pas, mais l’ambiance ne suffit pas toujours pour gagner un match. Si c’était le cas, les Marseillais auraient battu le PSG, Monaco, Lyon et la plupart des grosses équipes de L 1 qui se sont présentées cette saison sur leur pelouse.
Le jardin, justement, risque de ne pas être très présentable vu ce qu’il tombe sur la ville depuis hier. Il y aura beaucoup de bruit et beaucoup de pluie aussi, ce qui risque de dégrader l’aire de jeu, même si ni l’OM ni les Allemands ne se sont entraînés dessus. Mais ces conditions climatiques, pour peu qu’elles ne remettent pas en cause la tenue du match, peuvent aussi donner les ingrédients d’une confrontation épique. C’est ce que beaucoup de monde attend – peut-être pas les supporters parisiens –, alors que les Olympiens sont les derniers représentants français d’une campagne globalement ratée pour les clubs de L 1 sur la scène continentale. Au moins, contrairement aux autres, les hommes de Rudi Garcia ont fait ce qu’il fallait pour épicer leur fin de saison et ils sont quelques-uns dans le groupe, comme Adil Rami (absent sur blessure ce soir), à préférer gagner cette C 3 que finir sur le podium. Ils n’auront peut-être pas à choisir et il existe une possibilité que cela soit ni l’un ni l’autre, les Marseillais ayant cédé la troisième place à l’OL en Championnat dimanche, après leur nul face à Montpellier (0-0).
Pas superflu de pouvoir compter sur Thauvin
Un deuxième match d’affilée sans marquer, après la défaite en Allemagne à l’aller (0-1), n’était sûrement pas la meilleure façon de préparer une « remontädische », une petite remontada en allemand (on n’est pas sûr), puisque le mot est à la mode quand arrive le printemps. À tous les battus d’avance, l’AS Rome et la Juventus ont montré la voie à suivre, dans des secondes manches renversantes qui entreront dans l’histoire. L’OM reconstruit un peu de la sienne cette saison en Coupe d’Europe. Et éliminer Leipzig, après avoir perdu sur le plus petit des scores à l’aller, ne ferait assurément pas le tour des télés du continent, puisque 40 % des équipes se qualifient au retour dans ce cas-là. Le handicap n’est donc pas insurmontable, même si marquer loin de chez soi peut servir, comme l’ont montré les Romains, car tout but encaissé ce soir compliquerait sérieusement la tâche. Leipzig a gagné à Naples en seizièmes (3-1) dans une ambiance cette fois confidentielle (moins de 15 000 spectateurs). Mais ce n’est pas le Barça, Emil Forsberg n’est pas Lionel Messi, et ce ne serait pas l’exploit du siècle non plus de voir les Olympiens passer l’obstacle. Juste un petit plaisir simple à partager à l’intérieur de nos frontières ; celui, pour l’OM, d’atteindre les demi-finales d’une compétition européenne pour la première fois depuis quatorze ans.
S’ils ont eu du mal dans les gros matches de L 1 cette saison, les Marseillais ont fait ce qu’il fallait à domicile en C 3 dans les rencontres à élimination directe. Contre Braga (3-0) ou l’Athletic Bilbao (3-1), deux scores qui feraient l’affaire ce soir, ils avaient mis tous les ingrédients pour étouffer l’adversaire : marquer vite, presser haut, montrer une grande justesse technique et pas mal de rigueur défensive. Un peu l’inverse du match aller finalement, où Luiz Gustavo et ses coéquipiers, pas très efficaces devant, avaient cédé sur le premier tir cadré venu et le seul, d’ailleurs, pour les Allemands. Le milieu défensif, qui avait dépanné en défense centrale à la Red Bull Arena et qui pourrait encore devoir le faire ce soir, sait aussi mettre des buts, mais on ne peut pas tout lui demander non plus. Le Brésilien est indispensable comme l’est Florian Thauvin, qui revient de blessure après plus de deux semaines à soigner ses ischio-jambiers. À l’heure où il faut marquer, il n’est pas superflu de pouvoir compter sur son attaquant le plus décisif (18 buts, 14 passes toutes compétitions confondues).
On ne sait pas encore ce qui pèsera le plus dans la balance : l’OM a encore des absents majeurs (Mandanda, Rami, Rolando) mais les Allemands ont un jour de récupération en moins car ils ont joué, et perdu, lundi contre Leverkusen (1-4). Puisque tout le monde a l’air de marquer contre Leipzig, il ne faut pas se priver. ‘
[Image: mini_99614518699875102128138029219438628...71458n.jpg]
  Répondre
Merci de partager deep  Thumbsup
[Image: pK7d6Yw.gif]
  Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)